Domaine : Les expertises techniques pour la qualité environnementale

Formation : Pathologies liées à l’humidité  dans le bâti ancien

Infos pratiques :
Durée : 2 jours
Dates : 13-14 octobre 2022
Prix :
Plein tarif : 900 € HT
Demandeur d’emploi : 800 € HT

Pour Qui ?
Architectes en exercice libéral et salarié, chefs de projet, chefs d’agence, collaborateurs, maîtres d’ouvrages, conseillers et assistants des maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvres, ingénieurs, urbanistes, professionnels de l’aménagement, etc.

Liens utiles

Programme détaillé « Pathologies liées à l’humidité dans le bâti ancien »

Formulaire d’inscription / Demande de devis

Condition Générales de Vente (CGV)

Règlement intérieur

Livret consignes sanitaires covid-19

Livret d’accueil

Registre public d’accessibilité

Livret certifications

Financement de la formation

Intervenant : Nicolas Charles, Ingénieur thermicien, Gérant (Treenergy)

Contexte :

La rénovation du parc de bâtiments existant est un enjeu majeur pour les prochaines décennies.
Parmi les solutions existantes pour améliorer le confort d’un bâtiment une intervention sur l’enveloppe est souvent indispensable. Cependant, si des précautions ne sont pas prises une action de rénovation peut, dans certains cas, conduire à des pathologies liées à l’humidité.
Avant d’entamer une intervention, il est donc indispensable de bien connaitre le bâtiment concerné par les travaux : quels sont les matériaux constitutifs des parois?? Quelle est l’efficacité du renouvellement d’air intérieur?? Existe-t-il des pathologies existantes telles que des moisissures sur les murs?? les murs sont-ils sujets à des remontées capillaires?? Etc. Bref il est nécessaire de bien comprendre le comportement hygrothermique du bâtiment à l’état initial avant d’envisager une rénovation.
Cette formation a pour but de présenter les éléments permettant de réaliser un bon diagnostic de l’état initial d’un bâtiment afin de prévenir toute pathologie liée aux problématiques d’humidité. Les sources d’humidité, leurs conséquences ainsi que les phénomènes physiques en jeu sont abordés.
Les éléments à observer sur le terrain sont détaillés et les suites à donner au diagnostic présentées (travaux préalables, études complémentaires à réaliser, etc.).

Objectifs :

Mettre en œuvre les solutions adaptées pour éviter et/ ou traiter les pathologies liées à l’humidité dans le bâti ancien :
– Acquérir les bases de la problématique de la gestion de l’humidité́ dans les parois;
– Connaitre les différentes sources d’humidité́ dans le bâtiment et les pathologies associée;
– Connaitre le comportement de différents matériaux de construction vis-à-vis de la vapeur d’eau et de l’eau;
– Comprendre les transferts d’humidité́ dans les parois des bâtiments;
– Connaitre les solutions pour prévenir les effets liés à la vapeur d’eau dans les parois;
– Connaitre et utiliser les outils simples permettant de repérer et d’évaluer les situations à risques liées aux transferts de vapeur d’eau lors des opérations de rénovation;
– Mettre en œuvre des solutions adaptées au type de paroi à rénover et au bâti ancien.

JOUR 1 – LES FONDAMENTAUX

-Enjeux et contexte
-Quelles sont les différentes sources d’humidité dans le bâtiment ?
-Répertorier les différentes pathologies liées à l’humidité?
-Savoir identifier les pathologies et les conséquences de chaque source d’humidité : structure du bâti, qualité de l’air, performance thermique, esthétique…
-Cas particulier sur les champignons lignivores?
-Etanchéité à l’air des bâtiments?
-Rappel des notions de base?
-Comportement des matériaux de construction et des isolants à la vapeur d’eau et à l’eau

JOUR 2 – SOLUTIONS POUR EVITER LES PATHOLOGIES

-Influence du type d’isolation (ITE ou ITI) et de la nature de l’isolant sur le risque de condensation dans les parois
-Spécificités du bâti ancien?
-Les solutions simples pour gérer l’humidité dans le cas des bâtis anciens
-Le diagnostic humidité?
-Description des différents procédés ou produits existants pour assécher les murs
-Actions à mener après traitements des murs
-Actions de remise en état : précautions à prendre

Questions, débats, REX

Conclusion et bilan de la formation