Domaine : Les expertises techniques pour la qualité environnementale

Formation : L’Architecture Bioclimatique

Infos pratiques :
Durée : 2 jours
Dates : 14-15 juin 2021
Prix : 800 € HT

Pour Qui ?
Architectes, chefs de projet, ingénieurs, urbanistes, paysagistes, maîtres d’œuvres, conseillers et assistants des maîtres d’ouvrages, …

Label Formation 2020 Branche Architecture

branche archi label2020

Liens utiles

Programme détaillé « l’Architecture Bioclimatique »

Formulaire d’inscription / Demande de devis

Conditions Générales de Vente

Règlement intérieur Pole EVA

Livret d’accueil au Pôle EVA

Financement de la formation

Intervenant : Alain Bornarel, ingénieur ECP secteur habitat et construction, Gérant émérite (BET TRIBU) et Michel Sabard, Architecte dplg, Docteur en urbanisme

Objectifs :

Concevoir, édifier et aménager un projet architectural en prenant en compte les éléments naturels à partir du territoire et de son environnement.
Apprendre à faire les arbitrages pertinents entre les différents enjeux et techniques, en fonction des objectifs des maîtres d’ouvrage et des attentes des usagers.
Définir une stratégie de bioclimatique élargie.

La bioclimatique dans la ville :

  • Connaître les règles de base : les paramètres du climat ; soleil, vent et microclimat dans les espaces urbains ; comportement général du vent en fonction de la topographie à différentes échelles.
  • Les enjeux d’économie d’énergie : optimiser l’énergie dans la ville et lutter contre l’îlot de chaleur.

Les paramètres du bioclimatique à l’échelle urbaine :

  • Impact de la végétation à l’échelle urbaine et dans le bâtiment ; retour de la biodiversité.
  • Stratégie de gestion des eaux pluviales, grises et noires.

Les paramètres de la bioclimatique : description, indicateurs, arbitrages, exemples :

  • Îlot de fraîcheur sur la parcelle.
  • Morphologie du bâtiment et inertie de la structure.
  • Isolation, perméabilité à l’air et à la vapeur d’eau de l’enveloppe.
  • Solarisation, transparence et porosité des façades.

Exercice de sensibilité et études de cas.

Indice de satisfaction :
(évaluations anonymes portant sur l’organisation, les moyens, la pédagogie et les intervenants)
2018 : 92,00%
2019 : 91,88%
2020 : 93,28%

Quelques témoignages :
« Très bonne formation, meilleure compréhension des phénomènes, très pratique »

« Des exemples – hypothèses multiples pour poser des questions sur comment construire dans le futur. »

« Les thèmes abordés en formation sont pertinents, les exemples et études de cas sont directement exploitables vers les projets professionnels »

« Très bonne formation, échanges et débats constructifs. Beaucoup d’exemples et d’expériences pour illustrer le cours théorique. »

« Il est intéressant de voir qu’il n’existe pas une solution, mais toujours un arbitrage à faire… »

« Indispensable dans la réflexion de conception des bâtiments ou en rénovation. Enseignement qui manque dans les écoles d’architecture »

« Dans mon travail je pourrai appliquer immédiatement les connaissances acquises lors de cette formation par l’application de divers indicateurs et du contrôle. Les outils sont clairs »

« Sensibilisation aux enjeux et nécessité d’appliquer les principes de conception bioclimatique »

« Très riche. Contenu passionnant. »

« Une formation très claire et précise présentée par deux professionnels sur des exemples très concrets. Merci ! Formation très intéressante. Le formateur est très clair. Cette formation donne envie d’approfondir le sujet et surtout d’appliquer ces principes à ma pratique professionnelle. »

« Les formateurs ont conforté des pratiques préexistantes et étendu la connaissance dans tous les domaines. Utilité au regard de l’actualité dans ce domaine. »

« Cette formation m’a apporté des éclairages sur les îlots de fraîcheur urbain et les solutions envisagées. // Je pourrai appliquer immédiatement les connaissances acquises lors de cette formation dans les différents projets en cours : logements, scolaire et en urbanisme. »

« Les apprentissages réalisés vont améliorer mon niveau de persuasion auprès des différents donneurs d’ordres (MO / aménageurs). »

« L’intérêt de l’interactivité entre les 2 formateurs avec les angles différents selon les métiers et savoirs architecte / ingénieur. »