Domaine : Les formations diplômantes

Formation : La Modélisation numérique du bâtir : le BIM

Infos pratiques :
Durée : 28 jours
Dates : 2 mai – 21 décembre 2018
Prix : 7 250 € HT

Pour Qui ?
Acteurs de la conception et du développement dans l’acte de bâtir ou de l’aménagement du territoire (maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs, entrepreneurs, aménageurs territoriaux et urbanistes, etc.), ainsi qu’aux exploitants, gestionnaires et mainteneurs de patrimoine, etc.

 Label Formation 2018 Branche Architecture

Exemples de prise en charge

Pour les salariés :
Architectes « adhérents ACTALIANS » : prise en charge des coûts pédagogiques à hauteur de 4 440 € HT + indemnisation salaires 2 664 € = 7 104 €
+ frais annexes (déjeuner, transport, hébergement)
Paysagistes, Economistes, Géomètres
« adhérents ACTALIANS »
: prise en charge des coûts pédagogiques à hauteur de 4 440 € HT + indemnisation salaires
2 664 €
= 7 104 €

+ frais annexes (déjeuner, transport, hébergement)
Ingénieurs, Economistes, Paysagistes, Géomètres « adhérents FAFIEC » : prise en charge des coûts pédagogiques de 35% 2 400 € HT à 70% 5 000 € HT selon effectif
>dispositif exceptionnel « Plan TPE/PME » : fonds spécifiques supplémentaires pour les entreprises de moins de 24 salariés – possible prise en charge à 100% sur dossier

Pour les « Travailleurs Non Salariés » (libéraux / gérants / auto-entrepreneurs)
« adhérents FIF PL »
:

Architectes, Paysagistes, Economistes, Ingénieurs, Géomètres : prise en charge des coûts pédagogiques à hauteur de 2 500 € HT et 390 € de crédit d’impôt = 2 890 €

Liens utiles

Programme détaillé « DU – La modélisation numérique du bâtir : le BIM 2018 »

Formulaire d’inscription / Demande de devis

Conditions Générales de Vente

Règlement intérieur Pole EVA

Financement de la formation

Co-producteurs : Pôle EVA / Université Paris-Est Marne-la Vallée
Co-responsables pédagogiques : Jacques Boulet, Architecte – Enseignant et Denis Morand, Maître de conférences, Enseignant du Master de Génie urbain (Université Paris-Est Marne-la Vallée)
Coordinateur pédagogique : Sylvain Wietrzniak
, Architecte, Conseil BIM, Directeur (ACTH).

Objectifs :
Le BIM n’est pas réductible à une maquette numérique de bâtiments, ni aux processus et logiciels unifiés d’une méthode collaborative, mais constitue bien le vecteur d’une transition numérique considérée comme irréversible et participant d’une Modélisation Numérique de l’Habitat (MONHA), où se conjuguent une urbanisation mondiale, le développement durable et les technologies de l’information et de la communication.
– Comprendre l’état des lieux, du questionnement et des enjeux ;
– Savoir ce qui se pratique, s’élabore et se préfigure ;
– Faire et apprendre à faire, dans la perspective d’une compétence professionnelle ajoutée et accompagnée au-delà de la formation.

Cette séquence temporelle, et c’est l’objectif didactique qui les lie, est réversible : la pratique professionnelle par sa mise en situation dans une transition numérique, doit mener à une compréhension et à un questionnement sans cesse repris sur une transition technologique en constante évolution.

L’objectif fondamental est celui d’une formation à une transition numérique qui soit non seulement collaborative et participative, mais contributive, enrichie de la part que chacun peut y apporter et ouverte, libre d’accès, y compris économiquement, aux intéressés.
Comme toute technologie, cette transition numérique est caractérisée par sa systématicité plus ou moins élaborée, et sa normativité. La transition BIM est normée et le sera au sens de ce qui est exigible en droit. Elle est normative et le sera, vecteur de puissance et d’efficacité, génératrice de conflits d’intérêt. Se former, c’est apprendre à agir et produire avec la systématicité et la normativité d’une transition technologique dont le BIM est l’un des modes opératoires. C’est comprendre, autant que faire se peut et afin de pouvoir s’y situer, ce qui se passe et est projeté dans un avenir proche comme une certitude : une mutation de la division technique et sociale de l’acte de bâtir. C’est enfin acquérir les compétences ajoutées à un métier, pour être acteur et référent de tout ou partie d’un processus de modélisation numérique.

Thématiques traitées :
La formation est structurée en 8 modules :
•1 : Comprendre le BIM et ses enjeux. (2 j)
•2 : Les objectifs BIM et les conventions BIM. (1j)
•3 : Les pratiques du BIM multi-acteurs. (4j)
•4 : Les outils du BIM 1ère partie – Revit Architecture : L’outillage du BIM de production et la maquette numérique » (session en laboratoire informatique). (5j)
•5 : Les outils du BIM 2ème partie – Revit Architecture : L’accompagnement et l’organisation de la production (session en laboratoire informatique). (5j)
•6 : Les processus BIM et leur application, éco-système. (6j)
•7 : Les outils du BIM 3ème partie – Workshop + Naviswork : Modélisation des processus et des tâches dans le logiciel : le 4D et la 5D / Synthèse et la revue 3D (session en laboratoire informatique).(3j)
•8 : Soutenances orales des mémoires. (2j)

Certification :
Diplôme d’Université (DU) de niveau I (Master) « La modélisation numérique du bâtir : le BIM » / « Référent process BIM et maquette numérique» de l’Université Paris-Est Marne-la Vallée.

Indice de satisfaction :
(évaluations anonymes portant sur l’organisation, les moyens, la pédagogie et les intervenants)
2016 : 91,25%
2017 : 93,72%

Quelques témoignages :

« Une formation complète et très bien structurée »

« Formation très pertinente. On en ressort avec un vrai bagage technique pour une mise en pratique immédiate, efficace et valorisable de par sa visée diplômante »

« Merci pour cette formation ! Intervenants de pointe et de très grandes qualités pédagogiques. Un coordinateur pédagogique présent en permanence est indéniablement un plus »

« Cette formation permet d’approfondir des questions essentielles et d’élargir les perspectives de conception et techniques »

« Cette formation permet de prendre conscience des enjeux à venir dans nos activités professionnelles et de les appréhender sereinement »

« La complexité et la diversité des thèmes abordés s’intégreront dans le temps long dans le cadre de mon travail. La prise de recul et un retour sur les différents sujets sera nécessaire »

« Les thèmes abordés sont vastes et opérationnels. Les sujets traités ouvrent des perspectives de développement de mon activité »

« Les enseignements théoriques  et techniques sont applicables immédiatement à un projet. Les sessions en laboratoire informatique et les ateliers d’application / workshop sont indispensables »

« Merci aux organisateurs pour leur implication, le contenu, le choix des intervenants et la qualité générale de la formation de par les intervenants sélectionnés »

« Formation à la fois technique / pragmatique et philosophique / stratégique. Merci ! »

« Le contenu de la formation est à la hauteur des espérances, la coordination est fort sympathique et l’équipe montre une belle cohésion ! Je recommande fortement à tout professionnel souhaitant migrer vers le BIM »

« Cette formation m’a permis de comprendre les enjeux et les choix à effectuer pour réussir sa transition numérique »

« Les sujets abordés sont concrets et les apprentissages vont me permettre de les appliquer immédiatement »