Domaine : Les expertises techniques pour la qualité environnementale

Formation : Le Bâtiment frugal

Infos pratiques :
Durée : 1 jour
Date : 4 décembre 2019
Prix : 380 € HT

Pour Qui ?
Architectes, chefs de projet, collaborateurs, ingénieurs, maîtres d’œuvres, conseillers et assistants des maîtres d’ouvrages…

Liens utiles

Programme détaillé « Le Bâtiment frugal »

Formulaire d’inscription / Demande de devis

Conditions Générales de Vente

Règlement intérieur Pole EVA

Livret d’accueil au Pôle EVA

Financement de la formation

Intervenants : Alain BORNAREL, ingénieur ECP secteur Habitat Construction Gérant émérite (BET TRIBU) ; Sophie BRINDEL BETH, architecte DPLG, ingénieur, ancienne enseignante à l’ENSA de la Ville et des Territoires à Marne la Vallée.

Objectifs :

-Réinterroger, à l’aulne des enjeux de demain, les problématiques du passif, du choix des matériaux, de l’insertion dans le territoire
Décloisonner la façon d’appréhender un projet de construction via une approche transversale
Permettre aux participants de comprendre et d’acquérir la maîtrise des obligations et des enjeux liés aux problématiques du passif, du choix des matériaux, de l’insertion dans le territoire.
-Maîtriser les solutions programmatiques, architecturales et techniques passives du confort thermique.

Introduction :

  • Présentation des enjeux : adapter les standards de conception aux changements climatiques, énergétiques et sociétaux.

Le concept de bâtiment frugal :

  • Un bâtiment inscrit dans une vraie stratégie de territoire, contextualisation climatique, territoriale.
  • Un bâtiment adapté au contexte futur, énergie, ressources, modes de vie.
  • Un bâtiment performant et désirable, à la hauteur des enjeux, plus valu culturelle ou éthique.

Méthodologie du passif au frugal :

  • Définitions, bioclimatique, passif, basse consommation, énergie zéro…
  • La signature bioclimatique appliquée au confort thermique passif d’hiver et d’été, à l’éclairage et à la ventilation naturelle.

Approche thématique du bâtiment frugal :

  • Prise en compte de l’environnement, végétation, ilot de chaleur, vent.
  • Stratégie d’isolation, triple vitrage, surisolation.
  • La surface vitrée, déperdition et solarisation.
  • Ventilation naturelle ou mécanique : double flux, simple flux auto ou hygroréglable.
  • Confort d’été, inertie, vitesse d’air.
  • Energie grise.
  • Sensibilité à l’usage.

Études de cas et retours d’expérience.

Indice de satisfaction :
(évaluations anonymes portant sur l’organisation, les moyens, la pédagogie et les intervenants)
2018 : 89,78%

Quelques témoignages :
« Cette formation permet de revoir notre pratique professionnelle »

« Cette formation permet de réinterroger nos pratiques et assurer une veille, ainsi que sensibiliser nos clients et surtout les maîtres d’ouvrage »

« Cette formation se base sur des cas concrets et apporte des pistes de réflexion »

« Les connaissances acquises lors de cette formation peuvent être appliquées immédiatement »

« Les aspects de sobriété et d’efficience des choix techniques pourront être appliqués immédiatement dans le cadre de mon travail »

« Ces informations me permettront d’anticiper certains sujets et d’éviter des problèmes par la suite »

« Les sujets sont traités dans leur globalité, pertinents. La formation donne une vision globale et complète. »

« Après cette formation je vais échanger différemment avec les BET lors des phases d’études »